Zürcher Nachrichten - Yvan Colonna très grièvement blessé par un détenu dans la prison d'Arles

EUR -
AED 3.94397
AFN 75.164075
ALL 100.702446
AMD 417.40643
ANG 1.935531
AOA 919.687072
ARS 972.570964
AUD 1.614098
AWG 1.932787
AZN 1.857013
BAM 1.959642
BBD 2.168372
BDT 126.188599
BGN 1.956356
BHD 0.404694
BIF 3094.069384
BMD 1.07377
BND 1.453936
BOB 7.420688
BRL 5.809848
BSD 1.073916
BTN 89.562578
BWP 14.542786
BYN 3.513812
BYR 21045.899677
BZD 2.164785
CAD 1.473315
CDF 3049.508187
CHF 0.949583
CLF 0.036401
CLP 1004.415584
CNY 7.789883
CNH 7.807025
COP 4456.147125
CRC 564.311728
CUC 1.07377
CUP 28.454915
CVE 110.839933
CZK 24.828793
DJF 190.830764
DKK 7.460052
DOP 63.571929
DZD 144.53272
EGP 51.229265
ERN 16.106556
ETB 61.742029
FJD 2.427259
FKP 0.842482
GBP 0.845025
GEL 3.076324
GGP 0.842482
GHS 16.160398
GIP 0.842482
GMD 72.774775
GNF 9229.056228
GTQ 8.333495
GYD 224.594556
HKD 8.382748
HNL 26.957008
HRK 7.536191
HTG 142.30034
HUF 394.546489
IDR 17574.883197
ILS 3.991156
IMP 0.842482
INR 89.490602
IQD 1406.639213
IRR 45204.123561
ISK 149.318348
JEP 0.842482
JMD 166.907263
JOD 0.761199
JPY 169.481236
KES 137.978907
KGS 94.064005
KHR 4418.565687
KMF 492.860844
KPW 966.393493
KRW 1481.878321
KWD 0.329303
KYD 0.89498
KZT 493.837488
LAK 23555.835392
LBP 96156.138804
LKR 327.552247
LRD 208.472465
LSL 19.606953
LTL 3.170565
LVL 0.649513
LYD 5.213134
MAD 10.735018
MDL 19.180966
MGA 4805.122482
MKD 61.640568
MMK 3487.564347
MNT 3704.507956
MOP 8.636275
MRU 42.36031
MUR 50.11297
MVR 16.534672
MWK 1860.843705
MXN 19.830816
MYR 5.061774
MZN 68.393848
NAD 19.607302
NGN 1599.917535
NIO 39.546791
NOK 11.377454
NPR 143.286606
NZD 1.748479
OMR 0.413333
PAB 1.073926
PEN 4.072823
PGK 4.12863
PHP 62.968584
PKR 299.17928
PLN 4.339542
PYG 8076.83663
QAR 3.90933
RON 4.975961
RSD 117.076428
RUB 91.672714
RWF 1404.491672
SAR 4.028732
SBD 9.070275
SCR 16.142254
SDG 645.873908
SEK 11.215913
SGD 1.450809
SHP 1.356655
SLE 24.532757
SLL 22516.430287
SOS 613.123041
SRD 33.534981
STD 22224.879174
SVC 9.397514
SYP 2697.88078
SZL 19.607257
THB 39.375518
TJS 11.491346
TMT 3.768934
TND 3.362512
TOP 2.535655
TRY 35.009182
TTD 7.29544
TWD 34.742906
TZS 2807.909758
UAH 43.585867
UGX 3992.828926
USD 1.07377
UYU 42.183103
UZS 13583.195865
VEF 3889789.653802
VES 39.054877
VND 27327.456468
VUV 127.480142
WST 3.007218
XAF 657.257958
XAG 0.036395
XAU 0.000461
XCD 2.901918
XDR 0.815034
XOF 657.684794
XPF 119.331742
YER 268.81835
ZAR 19.401592
ZMK 9665.225682
ZMW 27.734898
ZWL 345.753628
  • AEX

    5.1700

    928.19

    +0.56%

  • BEL20

    32.5800

    3865.43

    +0.85%

  • PX1

    57.5400

    7628.8

    +0.76%

  • ISEQ

    66.9600

    9498.6

    +0.71%

  • OSEBX

    9.4800

    1403.06

    +0.68%

  • PSI20

    50.8600

    6570.95

    +0.78%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    8.4800

    2076.09

    +0.41%

  • N150

    39.2500

    3337.31

    +1.19%

Yvan Colonna très grièvement blessé par un détenu dans la prison d'Arles
Yvan Colonna très grièvement blessé par un détenu dans la prison d'Arles

Yvan Colonna très grièvement blessé par un détenu dans la prison d'Arles

Le militant indépendantiste corse Yvan Colonna, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet Claude Erignac en 1998, a été très grièvement blessé mercredi par un codétenu, condamné pour terrorisme, de la prison d'Arles.

Taille du texte:

Les faits se sont déroulés dans la matinée au cours d'un "atelier sportif" organisé dans l'établissement, lorsqu'un détenu, pour des raisons encore inconnues, a violemment agressé à mains nues Yvan Colonna, a indiqué à l'AFP une source policière, confirmant une information de BFMTV.

L'agresseur est un "jihadiste" camerounais de 36 ans, Franck Elong Abé qui, interpellé en Afghanistan, purge une peine de neuf ans de prison pour association de malfaiteurs terroriste, ont précisé à l'AFP deux sources proches du dossier.

L'état d'Yvan Colonna "est très grave, son pronostic vital est engagé. Pour l'instant, il est en réanimation, il n'est pas mort", a rapporté à l'AFP une source proche de l’enquête.

Un des avocats du militant indépendantiste, Sylvain Cormier, a confirmé à l'AFP qu'Yvan Colonna était "vivant mais dans un état critique". "La famille est catastrophée, c'est l'enfer", a-t-il ajouté.

Me Cormier a jugé "particulièrement ahurissant qu'alors qu’Yvan Colonna est l'un des détenus les plus surveillés de France de par son statut (...) qui l'empêche d'être rapproché de ses proches en Corse, l'administration pénitentiaire se soit révélée incapable d'assurer sa protection élémentaire".

- Cavale -

Dans un tweet, l'association de défense des prisonniers corses Sulidarita, qui réclame le rapprochement en Corse des détenus originaires de l'île, a vivement interpellé le gouvernement: "la seule question que nous posons à la justice française est celle-ci: +est-ce que leur mort en détention est réellement votre objectif ?+".

Emprisonné à Arles, Yvan Colonna avait présenté plusieurs demandes de rapprochement en Corse, toutes refusées.

La police judiciaire a été saisie de l'enquête pour tentative d'assassinat, selon une source proche de l'enquête.

Aujourd'hui âgé de 61 ans, le berger et militant indépendantiste avait été interpellé en juillet 2003 pour l'assassinat du préfet Claude Erignac en février 1998 à Ajaccio, après quatre ans de cavale dans le maquis corse.

Il a toujours nié les faits.

Vingt-quatre ans après les faits, trois hommes sont toujours emprisonnés pour l'assassinat du préfet de Corse.

Le soir du 6 février 1998, Claude Erignac meurt sous les balles d'un tueur dans une rue d'Ajaccio, alors qu'il se rendait à pied au théâtre. Il est atteint de trois projectiles de calibre 9 mm, dont l'un tiré dans la nuque à bout portant.

L'arme, un pistolet Beretta, abandonnée sur place, avait été volée en 1997 lors d'une opération commando à la gendarmerie de Pietrosella, près d'Ajaccio.

L'assassinat du préfet provoque une onde de choc. Les jours suivants, des dizaines de milliers de Corses expriment leur effroi et leur tristesse lors des plus grandes manifestations jamais organisées à Ajaccio et Bastia.

Un groupe anonyme revendique l'assassinat du préfet le 9 février.

- Saga judiciaire -

Deux militants nationalistes sont alors interpellés et passeront de longs mois de prison, avant d'être relâchés.

Le 21 mai 1999, quatre hommes sont interpellés et passent aux aveux. Un mandat d'arrêt est lancé contre un cinquième, Yvan Colonna, qui devient l'homme le plus recherché de France après avoir été accusé durant les gardes à vue d'être le tireur.

Huit nationalistes comparaissent en juin et juillet 2003 devant la cour d'assises spéciale de Paris. Quatre d'entre eux mettent Yvan Colonna hors de cause.

A l'issue du procès, Alain Ferrandi et Pierre Alessandri sont condamnés à perpétuité pour assassinat, les autres à des peines de quinze à trente ans pour complicité. Vincent Andriuzzi et Jean Castela, présentés par l'accusation comme les "théoriciens", feront appel et seront acquittés en 2006.

Yvan Colonna est arrêté le 4 juillet 2003 dans une bergerie près du village d'Olmeto (Corse-du-Sud).

Huit ans plus tard et après trois procès, celui qui affirme n'avoir "jamais tué" personne, est condamné le 20 juin 2011 à la réclusion criminelle à perpétuité. La cour motive notamment sa décision par les mises en cause des autres membres du commando et de leurs épouses.

Son pourvoi en cassation est rejeté le 11 juillet 2012, ce qui rend sa condamnation définitive. Il saisit ensuite la Cour européenne des droits de l'Homme qui juge le 8 décembre 2016 irrecevable sa requête pour violation de sa présomption d’innocence.

sm-ol-mc-mdh/pa/sp

N.Fischer--NZN