Zürcher Nachrichten - Wall Street finit en hausse, satisfaite de la Fed et de pourparlers sur l'Ukraine

EUR -
AED 3.926625
AFN 75.528122
ALL 100.108221
AMD 414.096262
ANG 1.922661
AOA 913.501634
ARS 967.465122
AUD 1.609315
AWG 1.924289
AZN 1.811959
BAM 1.953424
BBD 2.15398
BDT 125.347518
BGN 1.955751
BHD 0.40251
BIF 3067.568382
BMD 1.06905
BND 1.445342
BOB 7.371033
BRL 5.807188
BSD 1.066802
BTN 89.083133
BWP 14.37751
BYN 3.491153
BYR 20953.37076
BZD 2.150284
CAD 1.463848
CDF 3046.790887
CHF 0.955267
CLF 0.036032
CLP 994.223552
CNY 7.762687
CNH 7.793205
COP 4450.785733
CRC 557.621668
CUC 1.06905
CUP 28.329813
CVE 110.131028
CZK 24.924866
DJF 189.938944
DKK 7.460415
DOP 62.963407
DZD 143.622287
EGP 51.015364
ERN 16.035743
ETB 61.55482
FJD 2.39761
FKP 0.838778
GBP 0.845458
GEL 2.998724
GGP 0.838778
GHS 16.162339
GIP 0.838778
GMD 72.428273
GNF 9183.828108
GTQ 8.27793
GYD 223.058655
HKD 8.344306
HNL 26.3879
HRK 7.503058
HTG 141.397993
HUF 396.387507
IDR 17615.31706
ILS 4.019509
IMP 0.838778
INR 89.332932
IQD 1397.499977
IRR 44993.621235
ISK 149.027011
JEP 0.838778
JMD 166.137897
JOD 0.757636
JPY 170.773212
KES 138.151942
KGS 92.749347
KHR 4397.650371
KMF 492.350363
KPW 962.144716
KRW 1485.326897
KWD 0.327931
KYD 0.889019
KZT 496.525989
LAK 23450.473099
LBP 95530.988995
LKR 325.753729
LRD 207.068107
LSL 19.09617
LTL 3.156626
LVL 0.646658
LYD 5.171709
MAD 10.624376
MDL 19.09577
MGA 4830.124277
MKD 61.460235
MMK 3472.231168
MNT 3688.220978
MOP 8.57417
MRU 42.009896
MUR 50.073912
MVR 16.467751
MWK 1849.649948
MXN 19.382401
MYR 5.038439
MZN 68.093152
NAD 19.09617
NGN 1590.745064
NIO 39.272226
NOK 11.300441
NPR 142.532613
NZD 1.748243
OMR 0.4111
PAB 1.066802
PEN 4.059761
PGK 4.160938
PHP 62.934831
PKR 297.100984
PLN 4.32624
PYG 8030.231429
QAR 3.890867
RON 4.981242
RSD 116.913278
RUB 94.348193
RWF 1400.696089
SAR 4.012445
SBD 9.03822
SCR 15.69348
SDG 642.498583
SEK 11.253724
SGD 1.448349
SHP 1.35069
SLE 24.424898
SLL 22417.436139
SOS 609.658366
SRD 32.923501
STD 22127.166839
SVC 9.334645
SYP 2686.019468
SZL 19.08778
THB 39.266255
TJS 11.340005
TMT 3.752364
TND 3.345131
TOP 2.52269
TRY 35.102235
TTD 7.239194
TWD 34.610105
TZS 2800.293515
UAH 43.14911
UGX 4000.133939
USD 1.06905
UYU 42.018885
UZS 13483.597548
VEF 3872688.07922
VES 38.836384
VND 27212.65575
VUV 126.919672
WST 2.993996
XAF 655.160015
XAG 0.036189
XAU 0.000461
XCD 2.88916
XDR 0.809615
XOF 655.160015
XPF 119.331742
YER 267.636742
ZAR 19.233345
ZMK 9622.72708
ZMW 27.17694
ZWL 344.233512
  • AEX

    -8.5900

    925.23

    -0.92%

  • BEL20

    4.6700

    3894.05

    +0.12%

  • PX1

    -42.9600

    7628.57

    -0.56%

  • ISEQ

    -130.7700

    9414.82

    -1.37%

  • OSEBX

    -2.4000

    1406.98

    -0.17%

  • PSI20

    -80.4800

    6570.47

    -1.21%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    52.9900

    2147.48

    +2.53%

  • N150

    -36.1500

    3342.52

    -1.07%

Wall Street finit en hausse, satisfaite de la Fed et de pourparlers sur l'Ukraine
Wall Street finit en hausse, satisfaite de la Fed et de pourparlers sur l'Ukraine

Wall Street finit en hausse, satisfaite de la Fed et de pourparlers sur l'Ukraine

La Bourse de New York s'est offert un rebond mercredi, alimenté par le ton jugé modéré du président de la Banque centrale américaine (Fed) et l'annonce de la reprise de pourparlers russo-ukrainiens.

Taille du texte:

Le Dow Jones a glané 1,79% à 33.891,35 points, l'indice Nasdaq, sous influence technologique, a pris 1,62% à 13.752,01 points, et l'indice élargi S&P 500, a lui gagné 1,86%, à 4.386,54 points.

Les investisseurs ont été sensibles au ton prudent du président de la Fed, Jerome Powell, qui s'exprimait devant la commission des Services financiers de la Chambre des représentants, selon Jack Ablin, responsable de la stratégie d'investissement chez Cresset Capital.

S'il a bien annoncé un relèvement d'un quart de point du taux directeur de l'institution à l'issue de sa réunion des 15 et 16 mars, le responsable a délivré un message mesuré, qui laisse présager un resserrement monétaire très progressif.

"Nous allons procéder de façon prudente", a-t-il déclaré lors de son audition. "Nous allons éviter d'ajouter de l'incertitude à ce qui est déjà une période extraordinairement difficile et incertaine."

Les investisseurs ont aussi vu d'un bon oeil l'annonce d'une nouvelle session de négociations entre émissaires ukrainiens et russes, jeudi, au menu de laquelle devrait figurer un possible cessez-le-feu.

"Il y a la perception d'un progrès entre Russie et Ukraine", a commenté Jack Ablin, même si les combats se poursuivaient, notamment à Kharkiv, deuxième ville du pays, au septième jour de l'invasion russe de l'Ukraine.

L'analyste mentionnait, pour illustrer l'impression des investisseurs, la baisse des valeurs du secteur de la défense et de l'armement, comme Lockheed Martin (-1,45%) ou Raytheon (-1,94%), dopés ces dernières séances par l'attaque russe sur l'Ukraine.

La décrispation a aussi été flagrante sur le marché obligataire. Le taux des emprunts d'Etat américains à 10 ans est ainsi passé de 1,69% initialement à 1,90%, un bond inhabituel sur un marché où les variations se mesurent souvent en centième de point de pourcentage (0,01 point).

Pour les analystes de Briefing.com, le fait que les marchés actions aient monté malgré un nouvel accès de fièvre du pétrole "pourrait être attribué à la conviction que les cours du brut ont atteint un pic".

ExxonMobil a été recherché (+1,72% à 80,53 dollars) malgré l'annonce du retrait de son dernier grand projet en Russie, l'Américain imitant ainsi ses concurrents BP, Shell ou Eni.

De manière générale, la flambée des prix du pétrole dopait les entreprises du secteur, de Chevron (+2,95%) à Halliburton (+2,55%), en passant par Marathon Petroleum (+2,64%).

Autre piste de la belle séance de mercredi à Wall Street, toujours selon Briefing.com, celle d'un rebond technique après une baisse trop marquée ces derniers jours.

Après avoir sensiblement reculé depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, les deux plus importantes capitalisations mondiales, Apple (+2,06%) et Microsoft (+1,78%), ont repris des couleurs.

Quant à Ford, il a bénéficié (+8,38% à 18,10 dollars) de l'annonce de la création d'une entité dédiée à ses voitures électriques (Ford Model e), distincte de ses activités traditionnelles, désormais rassemblée sous la marque Ford Blue.

Le constructeur historique américain a aussi chiffré à 50 milliards de dollars l'investissement qu'il entend consacrer à l'électrique.

Les jeunes pousses du secteur, comme Rivian (-13,49%), Nikola (-1,44%) ou Lucid (-1,64%), ont mal réagi à cette communication, qui n'a, en revanche, pas ému les actionnaires de Tesla (+1,80%).

La chaîne de grands magasins Nordstrom a passé la séance en orbite (+37,82% à 26,93 dollars) après la publication de résultats supérieurs aux attentes et de prévisions jugées positives pour l'année fiscale en cours.

P.E.Steiner--NZN