Zürcher Nachrichten - L'arme nucléaire nord-coréenne pourrait "éliminer" le Sud, avertit la soeur de Kim

EUR -
AED 4.001986
AFN 77.180953
ALL 100.51682
AMD 423.28527
ANG 1.964006
AOA 953.916732
ARS 1001.402759
AUD 1.608949
AWG 1.96285
AZN 1.862727
BAM 1.957092
BBD 2.200263
BDT 128.044532
BGN 1.951398
BHD 0.410643
BIF 3137.385624
BMD 1.089564
BND 1.463273
BOB 7.529937
BRL 5.910728
BSD 1.089724
BTN 91.022544
BWP 14.676757
BYN 3.565703
BYR 21355.460362
BZD 2.19656
CAD 1.487914
CDF 3124.318586
CHF 0.975488
CLF 0.036112
CLP 996.452407
CNY 7.911113
CNH 7.926613
COP 4318.651554
CRC 569.578636
CUC 1.089564
CUP 28.873454
CVE 110.339362
CZK 25.34196
DJF 194.028984
DKK 7.46235
DOP 64.412819
DZD 146.162504
EGP 52.246002
ERN 16.343465
ETB 62.955851
FJD 2.422374
FKP 0.839575
GBP 0.839706
GEL 2.974217
GGP 0.839575
GHS 16.78231
GIP 0.839575
GMD 73.818441
GNF 9381.236317
GTQ 8.460702
GYD 227.889401
HKD 8.506174
HNL 26.990943
HRK 7.526656
HTG 144.03575
HUF 392.664263
IDR 17628.333268
ILS 3.936754
IMP 0.839575
INR 91.033863
IQD 1427.562095
IRR 45857.036223
ISK 149.324677
JEP 0.839575
JMD 170.853577
JOD 0.772287
JPY 172.141899
KES 140.826198
KGS 92.944028
KHR 4473.974141
KMF 493.899183
KPW 980.608255
KRW 1506.513284
KWD 0.332981
KYD 0.908112
KZT 516.818306
LAK 24129.261745
LBP 97585.767238
LKR 329.67218
LRD 212.501263
LSL 19.603912
LTL 3.2172
LVL 0.659066
LYD 5.285514
MAD 10.695112
MDL 19.255977
MGA 4873.239559
MKD 61.627404
MMK 3538.862359
MNT 3758.997226
MOP 8.763606
MRU 43.142482
MUR 50.777099
MVR 16.833722
MWK 1889.556111
MXN 19.26796
MYR 5.091577
MZN 69.623149
NAD 19.603912
NGN 1762.533667
NIO 40.116668
NOK 11.719316
NPR 145.634813
NZD 1.786984
OMR 0.419439
PAB 1.089714
PEN 4.097905
PGK 4.263834
PHP 63.784187
PKR 303.379276
PLN 4.258118
PYG 8216.462016
QAR 3.972221
RON 4.972011
RSD 117.037704
RUB 95.879519
RWF 1427.649051
SAR 4.087396
SBD 9.19529
SCR 15.278182
SDG 654.828275
SEK 11.507213
SGD 1.462501
SHP 0.839575
SLE 24.893606
SLL 22847.622669
SOS 618.873047
SRD 32.256534
STD 22551.781274
SVC 9.535426
SYP 2737.563404
SZL 19.613038
THB 39.45264
TJS 11.605615
TMT 3.813475
TND 3.379277
TOP 2.565704
TRY 36.012824
TTD 7.396985
TWD 35.500123
TZS 2892.792815
UAH 44.700515
UGX 4031.643093
USD 1.089564
UYU 43.679036
UZS 13790.103895
VEF 3947003.931461
VES 39.745837
VND 27680.381147
VUV 129.355294
WST 3.054712
XAF 656.393347
XAG 0.035392
XAU 0.000453
XCD 2.944602
XDR 0.825349
XOF 656.393347
XPF 119.331742
YER 272.745201
ZAR 19.614816
ZMK 9807.382268
ZMW 27.869527
ZWL 350.839261
  • AEX

    8.8900

    944.91

    +0.95%

  • BEL20

    11.6800

    4040.06

    +0.29%

  • PX1

    96.8700

    7724.32

    +1.27%

  • ISEQ

    -3.9100

    9769.03

    -0.04%

  • OSEBX

    19.1100

    1434.43

    +1.35%

  • PSI20

    10.2000

    6811.86

    +0.15%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    8.6400

    2408.05

    +0.36%

  • N150

    18.2400

    3395.27

    +0.54%

L'arme nucléaire nord-coréenne pourrait "éliminer" le Sud, avertit la soeur de Kim
L'arme nucléaire nord-coréenne pourrait "éliminer" le Sud, avertit la soeur de Kim

L'arme nucléaire nord-coréenne pourrait "éliminer" le Sud, avertit la soeur de Kim

La Corée du Nord fera usage de l'arme nucléaire pour "éliminer" l'armée sud-coréenne si celle-ci lance une attaque préventive, a assuré mardi la soeur influente du dirigeant Kim Jong Un.

Taille du texte:

Cet avertissement de Kim Yo Jong, relayé par les médias publics, constitue sa deuxième réaction furieuse en trois jours aux propos du ministre sud-coréen de la Défense Suh Wook la semaine dernière.

Suh Wook avait déclaré vendredi que son pays disposait de missiles "capables de frapper précisément et rapidement n'importe quelle cible en Corée du Nord", alors que Pyongyang multiplie ces derniers mois les essais de missiles balistiques et menace de reprendre ses essais nucléaires.

En réponse, Kim Yo Jung a déclaré mardi que c'était une "très grosse erreur" pour ce "fou" de Suh Wook d'avoir discuté d'une attaque préventive contre une puissance nucléaire, selon l'agence de presse nord-coréenne KCNA.

"Si la Corée du Sud opte pour une confrontation militaire avec nous, notre force de combat nucléaire devra inévitablement remplir sa mission", a prévenu Kim Yo Jong.

Cette conseillère politique clé à Pyongyang a rappelé que la "mission première" des forces nucléaires de son pays était de servir de moyen de dissuasion, mais que si un conflit armé devait éclater, ces armes seraient utilisées pour "éliminer les forces armées de l'ennemi lors d'une frappe".

En cas d'"attaque épouvantable", les forces sud-coréennes connaîtraient un "destin misérable qui n'est rien d'autre que la destruction totale et la ruine", a-t-elle avancé.

- "Option viable" -

"Nous ne (les) considérons pas comme un adversaire pour nos forces armées", a-t-elle déclaré, en faisant référence à l'armée sud-coréenne.

Mme Kim avait déjà fustigé dimanche les "remarques imprudentes" de M. Suh, avertissant que le Sud devait "se discipliner s'il veut éviter le désastre".

L'équipe de transition du président élu Yoon Suk-yeol a assuré mardi que l'option d'une frappe préventive n'était pas exclue, si nécessaire, une position déjà tenue par M. Yoon pendant la campagne.

"Les frappes préventives sont une des actions qui sont acceptées dans le monde entier, y compris à l'ONU, comme option viable (...) lorsqu'une menace persiste", a déclaré mardi à la presse le porte-parole Kim Eun-hye.

La Corée du Nord avait suspendu ses essais nucléaires et de missiles à longue portée lorsque Kim Jong Un et le président américain de l'époque, Donald Trump, avaient entamé des pourparlers très médiatisés, qui avaient échoué en 2019. Les négociations sont depuis lors au point mort.

Pendant les cinq années de présidence de Moon Jae-in, Séoul a mené une politique de dialogue avec Pyongyang, tout en réduisant le nombre d'exercices militaires avec les Etats-Unis, que le Nord perçoit comme des provocations.

Mais pour le président élu Yoon Suk-yeol, qui prendra ses fonctions en mai, cette approche "servile" a été un échec patent, et il a promis d'adopter une ligne dure à l'égard de Pyongyang.

La Corée du Nord célèbre ce mois-ci le 110e anniversaire de la naissance de son fondateur, Kim Il Sung, grand-père de l'actuel dirigeant.

Habituellement, Pyongyang aime marquer les anniversaires importants par des parades militaires, de grands tests d'armement ou des lancements de satellite.

A.Wyss--NZN