Zürcher Nachrichten - Sur la Côte d'Azur, malaise russe dans un paradis pour milliardaires

EUR -
AED 4.014904
AFN 77.350587
ALL 100.298926
AMD 424.109588
ANG 1.970361
AOA 958.097609
ARS 1008.878981
AUD 1.623764
AWG 1.970301
AZN 1.857371
BAM 1.955761
BBD 2.207517
BDT 128.460974
BGN 1.954194
BHD 0.412016
BIF 3148.137475
BMD 1.093093
BND 1.465671
BOB 7.555126
BRL 5.999334
BSD 1.093308
BTN 91.439757
BWP 14.793842
BYN 3.577829
BYR 21424.628485
BZD 2.203837
CAD 1.495199
CDF 3093.453671
CHF 0.966426
CLF 0.036754
CLP 1014.150456
CNY 7.933456
CNH 7.943184
COP 4371.55334
CRC 571.804337
CUC 1.093093
CUP 28.966972
CVE 110.26281
CZK 25.263614
DJF 194.652573
DKK 7.46046
DOP 64.67049
DZD 146.699673
EGP 52.740616
ERN 16.396399
ETB 63.180757
FJD 2.436175
FKP 0.842294
GBP 0.841737
GEL 2.967767
GGP 0.842294
GHS 16.870128
GIP 0.842294
GMD 74.112535
GNF 9418.071427
GTQ 8.483832
GYD 228.721273
HKD 8.535801
HNL 27.079958
HRK 7.551034
HTG 144.321095
HUF 389.738589
IDR 17673.186968
ILS 3.973197
IMP 0.842294
INR 91.420312
IQD 1432.210862
IRR 46005.5697
ISK 149.513415
JEP 0.842294
JMD 171.256599
JOD 0.774566
JPY 171.040137
KES 142.642018
KGS 92.697045
KHR 4489.992976
KMF 492.493893
KPW 983.784344
KRW 1511.442043
KWD 0.333994
KYD 0.91109
KZT 521.979183
LAK 24205.405014
LBP 97906.638211
LKR 332.363399
LRD 213.361618
LSL 19.934751
LTL 3.227621
LVL 0.661201
LYD 5.280895
MAD 10.711387
MDL 19.334793
MGA 4930.082492
MKD 61.540104
MMK 3550.324367
MNT 3771.172229
MOP 8.792867
MRU 43.238141
MUR 50.831092
MVR 16.735615
MWK 1895.779691
MXN 19.362505
MYR 5.102014
MZN 69.848651
NAD 19.934569
NGN 1778.834339
NIO 40.240305
NOK 11.74632
NPR 146.303771
NZD 1.800915
OMR 0.420797
PAB 1.093318
PEN 4.072931
PGK 4.281915
PHP 63.73991
PKR 304.150059
PLN 4.292145
PYG 8250.987093
QAR 3.987821
RON 4.96997
RSD 117.038619
RUB 96.356161
RWF 1432.084659
SAR 4.100025
SBD 9.244951
SCR 14.868329
SDG 647.111341
SEK 11.53161
SGD 1.465614
SHP 0.842294
SLE 24.974233
SLL 22921.623751
SOS 624.793307
SRD 32.396005
STD 22624.824157
SVC 9.566073
SYP 2746.430088
SZL 19.934604
THB 39.304352
TJS 11.632416
TMT 3.836757
TND 3.380733
TOP 2.57888
TRY 36.171881
TTD 7.401124
TWD 35.682388
TZS 2900.940567
UAH 45.345399
UGX 4034.030594
USD 1.093093
UYU 43.899128
UZS 13761.726678
VEF 3959787.868232
VES 39.899998
VND 27674.389371
VUV 129.774263
WST 3.064606
XAF 655.955974
XAG 0.03591
XAU 0.000443
XCD 2.954139
XDR 0.824684
XOF 655.943972
XPF 119.331742
YER 273.628591
ZAR 19.888341
ZMK 9839.137862
ZMW 28.890483
ZWL 351.975593
  • AEX

    7.0600

    923.64

    +0.77%

  • BEL20

    14.4600

    4032.12

    +0.36%

  • PX1

    75.7100

    7646.74

    +1%

  • ISEQ

    67.3300

    9825.29

    +0.69%

  • OSEBX

    13.6000

    1445.36

    +0.95%

  • PSI20

    40.6000

    6806.6

    +0.6%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    -30.4900

    2370.47

    -1.27%

  • N150

    33.7600

    3410.14

    +1%

Sur la Côte d'Azur, malaise russe dans un paradis pour milliardaires
Sur la Côte d'Azur, malaise russe dans un paradis pour milliardaires

Sur la Côte d'Azur, malaise russe dans un paradis pour milliardaires

Sur le très secret cap Ferrat, presqu'île paradisiaque de la Côte d'Azur prisée des milliardaires russes, les premières difficultés se font sentir sous l'effet des sanctions liées à la guerre en Ukraine.

Taille du texte:

Après les Italiens et les Saoudiens, la clientèle russe, "exigeante et pressée", est arrivée à partir de 2006 dans ce cap boisé aux criques idylliques, entre Nice et Monaco, achetant des maisons à 50 millions d'euros, explique à l'AFP Barbara Benassaya directrice de l'agence immobilière Pisani Real Estate.

Ils "ont fait monter artificiellement le marché, ils étaient prêts à surpayer les biens", ajoute Benjamin Mondou, président de Century 21 Lafage Transactions, à la tête de dix agences immobilières.

Plus que le cap d'Antibes où l'oligarque Roman Abramovitch a ses habitudes, le Cap Ferrat est devenu la péninsule la plus slave de Méditerranée française, capitalisant sur une présence russe remontant au temps des tsars au 19e siècle.

Les Russes y possèdent des biens emblématiques comme l'ancien zoo, transformé en villa ultra-moderne, ou la villa Santo Sospir, décorée par l'artiste Jean Cocteau. Le milliardaire anglo-américain d'origine russe Len Blavatnik y détient aussi le Grand-Hôtel du Cap-Ferrat.

Une présence discrète: sur le port, un bar à vin au nom russe, près d'un palais titanesque en construction au nom d'une mystérieuse société civile immobilière (SCI) Kozak, domiciliée à Monaco, un camion d'une entreprise du BTP avec inscriptions en cyrillique.

Les propriétaires se cachent souvent derrière des sociétés écrans domiciliées aux Bahamas ou à Guernesey et cultivent l'art du secret.

- Nellcote et les Rolling Stones -

Le nom d'Alexandre Ponomarenko apparaît lui rapidement sur les documents de la SCI La Chabanne Project, propriétaire d'un domaine de 15.000 m2 payé 83,5 millions d'euros en 2008. Trois demeures s'y construisent.

Il restait plus d'un an de travaux mais "les comptes de Monsieur Ponomarenko sont gelés, les artisans vont travailler sur ce qui a été déjà payé et ensuite le chantier devrait s'arrêter", reconnaît l'un des entrepreneurs qui a requis l'anonymat. Un "manque à gagner significatif" pour lui.

M. Ponomarenko, qui a démissionné mi-mars de la présidence du plus grand aéroport de Russie, a été sanctionné par l'Union européenne quatre jours après le début de l'invasion de l'Ukraine, pour ses "liens étroits avec d'autres oligarques associés à Vladimir Poutine", le président russe.

Impossible de savoir si cette propriété fait partie de la trentaine de biens russes déjà "gelés" en France. Contacté par l'AFP, le ministère de l'Economie n'a pas donné de détail.

Depuis la saisie début mars près de Marseille d'un yacht relié au patron du producteur de pétrole Rosneft, Igor Setchine, les autorités françaises se montrent désormais discrètes sur leur traque des avoirs des oligarques.

Sur la Côte d'Azur, la crainte est que les Russes ne puissent plus payer leurs employés, régler leurs factures. Si les biens sont gelés, ils ne pourront plus être vendus ni loués.

Les noms de plusieurs oligarques sont bien connus au cap Ferrat: la famille Rotenberg à la Villa Shoshana, dont Arkadi le père considéré avec son frère, comme très proche du président russe, est sous sanctions américaines.

La villa Nellcote appartient elle à une SCI où apparaissent les noms du propriétaire du sidérurgiste russe de Magnitogorsk (MMK) Viktor Rachnikov, "oligarque influent" selon l'UE qui l'a sanctionné, et celui de sa fille Olga à qui il a fait une donation.

Les volets de ce manoir néo-classique, où les Rolling Stones enregistrèrent en 1970 "Exile on Main Street", sont fermés.

Personne ne répond au PC Sécurité. Mais l'arrosage fonctionne, les jardinières débordent de fleurs. Est-il gelé par la France? Que s'y passera-t-il cet été?

- 200.000 euros/mois -

"C’est une incertitude généralisée, on ne connaît pas l'issue du conflit, la situation n'est pas favorable", reconnaît Jean-François Dieterich, maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat, commune de 1.500 habitants l'hiver où 60% des 2.074 logements sont des résidences secondaires.

"Cela aura des conséquences, beaucoup de choses découlent de la clientèle russe, notamment au niveau de la grande plaisance. Cette année il faut s'attendre à beaucoup de bateaux absents", ajoute-t-il même si l'économie locale n'est pas "mono-clientèle".

Dans l'immobilier, c'est "l'attentisme", selon Mme Benassaya. "Sur des achats entre deux et trois millions, on a beaucoup de Russes qui n’y sont pour rien, qui s’excusent même de ce conflit, mais ils ont du mal à sortir l'argent. Certains ont des comptes à Monaco donc c'est un peu plus facile".

Pour l'instant, les annulations s'enchaînent surtout sur la location "des grosses villas à 200.000 euros par mois", constate-t-elle.

Chez SPG Sécurité, qui emploie jusqu'à 40 personnes en saison et dont le logo est omniprésent sur les portails bardés de caméras, "les paiements sont trimestriels ou annuels", donc trop tôt pour sentir l'effet des sanctions.

"C'est dramatique pour tout le monde", confie un artisan, qui requiert l'anonymat. "Aujourd'hui mon village a perdu son âme, avant il y avait un boucher et un coiffeur autour de moi et maintenant, il n'y a plus que des agences immobilières" en même temps, "faut arrêter de critiquer: on bouffe grâce à eux".

- amalgames -

Les Russes vivant ici à l'année, surtout des femmes et des enfants, se font discrets, allant jusqu'à masquer le drapeau russe sur leur plaque d'immatriculation, rapportent des habitants.

De nombreux Ukrainiens ont aussi des attaches au Cap Ferrat, comme Rinat Akhmetov, homme le plus riche du pays et propriétaire du club de football Shakhtar Donetsk, qui a acquis en 2019 la villa les Cèdres pour 200 millions d'euros.

"Tous les clichés qui peuvent tourner autour du Russe qui a fait fortune dans les années 2000 et passant sa vie à Courchevel (Alpes), Saint-Tropez, ça a créé pas mal d'amalgames entre hommes d'affaires russes et oligarques proches du pouvoir", regrette Edouard Deschepper, qui pilote le projet de transformation de l'hôtel cinq étoiles La Voile d'Or pour le promoteur russe Kirill Pissarev, via le fonds d'investissement Wainbridge Estate.

"Dès qu'on voit russe dans une demande de prêt ou d'ouverture de compte bancaire, on nous répond gentiment +non+ sans explication", raconte-t-il, précisant que son patron vit à Londres et a relocalisé sa fortune hors de Russie.

La démolition-reconstruction de l'établissement jadis familial n'a toujours pas commencé. M. Deschepper évoque des problèmes techniques.

Dans son bateau, Arnaud Allary observe, fataliste: "Je suis pêcheur ici depuis cinq générations. Il y a 50 ans ça ne valait rien, aujourd'hui je n'ai pas les moyens d'acheter et j'ai un loyer à 1.500 euros. J'ai vu un petit trois pièces partir au-dessus du port à 1,3 million!".

Sans les Russes, la pêche sera plus simple dans la baie cet été: "Il y a parfois 80 yachts ici et je suis obligé de partir pêcher de plus en plus loin", mais ajoute-t-il, les commandes de langoustes baisseront.

I.Widmer--NZN