Zürcher Nachrichten - Natation: les Bleus réunis à Limoges avec l'Euro et les Mondiaux dans le viseur

EUR -
AED 4.000922
AFN 77.160606
ALL 100.490321
AMD 423.173682
ANG 1.963488
AOA 953.663079
ARS 1001.088177
AUD 1.607457
AWG 1.962333
AZN 1.854762
BAM 1.956576
BBD 2.199683
BDT 128.010776
BGN 1.950666
BHD 0.410663
BIF 3136.558534
BMD 1.089277
BND 1.462887
BOB 7.527951
BRL 5.90917
BSD 1.089437
BTN 90.998548
BWP 14.672887
BYN 3.564763
BYR 21349.830549
BZD 2.195981
CAD 1.486988
CDF 3123.499047
CHF 0.975796
CLF 0.036103
CLP 996.189718
CNY 7.89769
CNH 7.923864
COP 4317.513054
CRC 569.428481
CUC 1.089277
CUP 28.865842
CVE 110.310274
CZK 25.330374
DJF 193.977833
DKK 7.461603
DOP 64.395839
DZD 146.722198
EGP 52.382351
ERN 16.339156
ETB 62.939254
FJD 2.419066
FKP 0.839354
GBP 0.839707
GEL 2.973392
GGP 0.839354
GHS 16.777886
GIP 0.839354
GMD 73.798932
GNF 9378.763198
GTQ 8.458472
GYD 227.829324
HKD 8.504969
HNL 26.983827
HRK 7.524672
HTG 143.997779
HUF 392.314398
IDR 17607.564715
ILS 3.941224
IMP 0.839354
INR 90.977398
IQD 1427.185756
IRR 45844.945383
ISK 149.318034
JEP 0.839354
JMD 170.808536
JOD 0.771971
JPY 172.072838
KES 138.904395
KGS 92.912524
KHR 4472.794694
KMF 493.769177
KPW 980.349743
KRW 1506.122059
KWD 0.333079
KYD 0.907873
KZT 516.68206
LAK 24122.900692
LBP 97560.041284
LKR 329.585271
LRD 212.445243
LSL 19.598744
LTL 3.216352
LVL 0.658893
LYD 5.28412
MAD 10.692292
MDL 19.250901
MGA 4871.954856
MKD 61.549414
MMK 3537.929429
MNT 3758.006264
MOP 8.761296
MRU 43.131108
MUR 50.847279
MVR 16.829315
MWK 1889.057978
MXN 19.275792
MYR 5.091269
MZN 69.604795
NAD 19.598744
NGN 1762.068862
NIO 40.106092
NOK 11.703394
NPR 145.59642
NZD 1.786784
OMR 0.420199
PAB 1.089427
PEN 4.096825
PGK 4.26271
PHP 63.724345
PKR 303.299298
PLN 4.254536
PYG 8214.295959
QAR 3.97253
RON 4.964381
RSD 117.078652
RUB 95.452372
RWF 1427.272688
SAR 4.08566
SBD 9.192866
SCR 15.199769
SDG 654.655655
SEK 11.491813
SGD 1.461705
SHP 0.839354
SLE 24.887043
SLL 22841.599486
SOS 622.649836
SRD 32.248032
STD 22545.836083
SVC 9.532913
SYP 2736.841716
SZL 19.607868
THB 39.431198
TJS 11.602555
TMT 3.81247
TND 3.378387
TOP 2.566827
TRY 36.086796
TTD 7.395035
TWD 35.498405
TZS 2892.031058
UAH 44.688731
UGX 4030.580255
USD 1.089277
UYU 43.667521
UZS 13786.468492
VEF 3945963.406368
VES 39.735359
VND 27683.976704
VUV 129.321193
WST 3.053906
XAF 656.220306
XAG 0.035313
XAU 0.000452
XCD 2.943825
XDR 0.825131
XOF 656.220306
XPF 119.331742
YER 272.67333
ZAR 19.598197
ZMK 9804.803079
ZMW 27.86218
ZWL 350.746772
  • AEX

    8.8900

    944.91

    +0.95%

  • BEL20

    11.6800

    4040.06

    +0.29%

  • PX1

    96.8700

    7724.32

    +1.27%

  • ISEQ

    -3.9100

    9769.03

    -0.04%

  • OSEBX

    19.1100

    1434.43

    +1.35%

  • PSI20

    10.2000

    6811.86

    +0.15%

  • ENTEC

    -5.8300

    1416.23

    -0.41%

  • BIOTK

    8.6400

    2408.05

    +0.36%

  • N150

    18.2400

    3395.27

    +0.54%

Natation: les Bleus réunis à Limoges avec l'Euro et les Mondiaux dans le viseur
Natation: les Bleus réunis à Limoges avec l'Euro et les Mondiaux dans le viseur

Natation: les Bleus réunis à Limoges avec l'Euro et les Mondiaux dans le viseur

Florent Manaudou, Maxime Grousset, Charlotte Bonnet, Marie Wattel... Les cadres de la natation tricolore se retrouvent à Limoges de mardi à dimanche lors des Championnats de France qui attribueront les billets pour les grandes compétitions de l'été: les Mondiaux fin juin et l'Euro en août.

Taille du texte:

Huit mois après des Jeux olympiques de Tokyo achevés avec une seule médaille, un été plus chargé que prévu attend les nageurs français.

Après avoir décalé à 2023 les Championnats du monde prévus en mai au Japon en raison de la pandémie, la Fédération internationale a finalement ajouté au calendrier 2022 une édition exceptionnelle des Mondiaux, du 18 juin au 3 juillet à Budapest, en plus des Championnats d'Europe prévus du 11 au 21 août à Rome.

La qualification pour ces deux rendez-vous passe donc par la piscine de Limoges où la Fédération française a fixé des critères de sélection "exigeants", a prévenu le directeur technique national Julien Issoulié.

- "Adversité" -

Pour composter son billet, il faudra ainsi réaliser les minima en finale, dans la limite de deux nageurs qualifiés par course pour les Mondiaux et quatre pour les Championnats d'Europe.

A titre d'exemple, Florent Manaudou, seul nageur français revenu de Tokyo avec une médaille (argent sur 50 m nage libre), devra nager en 22 sec 18/100 ou moins samedi pour valider sa qualification.

Ce sera l'occasion pour le colosse de 31 ans de se mesurer une nouvelle fois à Maxime Grousset, qui l'avait dominé sur l'aller simple en décembre dernier à Montpellier.

"On fait du sport pour avoir ces belles rivalités. Il faut de l'adversité pour qu'on se tire vers le haut (...) Je sais que jusqu'à la fin de ma carrière, je serai en confrontation avec lui", a déclaré Manaudou à propos du Calédonien de 22 ans.

"C'est toujours bien de se confronter à un des meilleurs mondiaux", a estimé Grousset, arrivé au pied du podium du 100 m libre olympique l'été dernier et qui se dit "capable" d'être à son meilleur niveau aussi bien aux Mondiaux qu'à l'Euro.

Outre le duel Manaudou-Grousset, une autre opposition pourrait animer le rendez-vous limougeaud, celle entre les dossistes Yohann Ndoye Brouard et Mewen Tomac.

On suivra également les performances de Charlotte Bonnet, qui, après de tristes JO, a quitté son entraîneur de longue date Fabrice Pellerin pour donner "un nouvel élan" à sa carrière sous la direction de l'emblématique Philippe Lucas. "J'avais besoin de quelqu'un qui me pousse dans mes retranchements, là je suis servie", a-t-elle expliqué.

Marie Wattel voudra elle confirmer son nouveau statut acquis aux Jeux de Tokyo, où elle a pris la sixième place du 100 m papillon.

- La campagne de Paris -

La compétition doit aussi permettre de prendre la température de la relève de la natation française, à moins de deux ans et demi des JO de Paris.

Pour le DTN Julien Issoulié, ces Championnats de France marquent "le début de la campagne de Paris-2024". "On va voir les forces en présence, si ceux des Jeux de Tokyo continuent à progresser ou s'il y a un plateau. On va voir s'il y a des jeunes qui commencent à arriver pour chatouiller un peu tout ce monde-là."

Cette nouvelle génération sera notamment représentée par Sacha Velly, 17 ans et spécialiste des longues distances, Analia Pigrée, 20 ans, plus très loin du record de France de Laure Manaudou sur 100 m dos, ou encore les jumelles Lucie et Justine Delmas, 17 ans.

En revanche, le grand espoir Léon Marchand, qui enchaîne les records de précocité à 19 ans, ne sera pas présent à Limoges. L'élève de Bob Bowman, ancien mentor de Michael Phelps, s'entraîne aux Etats-Unis et a été dispensé des championnats de France.

Il a de toute façon déjà obtenu sa qualification pour les Mondiaux, devenant le nouveau recordman de France du 200 m quatre nages. Pour les autres, le chemin vers Rome et Budapest passe par Limoges.

E.Schneyder--NZN